PRÉDICATIONS

Search Our Site

Je sais qu’il y a des femmes et des hommes qui me lisent  et souhaiteraient convoler en justes noces. Je déclare cette parole prophétique sur vous : « vous allez vous marier au nom de Jésus ! ».

Par la lecture de cet enseignement, vous recevez déjà l'onction qui vous permettra de rencontrer et de garder auprès de vous l'homme ou la femme de votre vie. Amen !

Je vous dirais d’emblée, que selon la parole de Dieu, le mariage est une institution qui existe depuis le jardin d'Éden. Dieu n'a pas créé l'homme pour qu'il vive seul ; le trouvant  malheureux, il a estimé qu’il lui fallait une aide : « …mais, pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui. Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.  L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit: voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! On l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme. » Genèse1 20-23. 

Dès lors, si cette aide arrive à manquer selon que tu es un homme ou une femme, cela veut dire que tu es une personne diminuée. Si tel est ton cas, je te demande de ne pas perdre espoir. Plutôt, tu dois dès à présent placer ta confiance en Jésus-Christ, notre Seigneur et Sauveur.

Cependant il faut que tu saches que pour sécuriser ce que tu désires, à savoir rencontrer le mari ou la femme de que le Seigneur Jésus-Christ t’a accordé, il faut que tu te débarrasses primo de « la vaine manière de vivre que tu as hérité de tes parents » selon 1 Pierre 1 : 18. Secundo, tu dois aussi te séparer de tout accessoire qui t’accorde un quelconque pouvoir mystique, qui assurément t’empêchera de découvrir la compagnie que Dieu t’a destiné durant ton existence terrestre. En effet, Jésus–Christ a dit aux pharisiens qu’au ciel, nous serons tous comme des anges, nul ne prendra ni femmes ni homme. Le mariage s'arrête donc ici sur terre.

Nous l’avons évoqué plus haut, c’est Dieu qui a vu que l'homme ne devait pas vivre seul car il serait malheureux. Étant donné qu’il est en effet diminué quand il est seul, lorsqu'il parvient à rencontrer « sa côte », il faut que cette dernière soit une femme exceptionnelle, engagée, obéissante et soumise. Mais aujourd’hui, le mariage fait aujourd'hui face à beaucoup de difficultés, à cause des esprits maléfiques qui détruisent les foyers à l'instar  de celuma[1] qui est un démon dominateur spécifique dont la mission principale est de détruire les couples. C'est pour cela que la Bible nous dit dans Ephésiens 6:12 : « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes ».

A quels types de dominations la Bible fait-elle allusion ?

C’est à cette question que nous allons ensemble chercher des éléments de réponses dans ce fascicule.

LE DIABLE EST L’ENNEMI DU MARIAGE

Il y a un type d’esprit qui a été spécialement mobilisé par les pouvoirs sataniques, pour détruire les ménages. Cet esprit qui a pour principale mission de séparer les couples, a commencé son travail à partir du jardin d’Éden. Les faits relatent comment en l’absence d’Adam qui s’était éloigné de sa femme Eve, le diable s'est approché de cette dernière pour lui parler, l’objectif de séparer le couple étant en ligne de mire. Cette séparation ne faisait pas partie du plan de Dieu.

En effet, le chef de la famille étant l’homme, le diable aurait dû attendre son retour pour s'adresser à lui et non à sa femme, comme ce fut le cas. Il faut le relever, le diable savait pertinemment que la femme est faible et manipulable. Dans le cas d’espèce, si l’homme n’est pas converti, un tel foyer est menacé par un esprit dominateur appelé celuma, un démon qui a pour mission la destruction des foyers.

 

Tout a commencé dans le jardin d’Eden, c’est à partir de la que celuma est entré dans le cœur d’une femme qui s’est laissé séduire. Cet esprit satanique, par cette manipulation avait réussi a entraîné la femme et l’homme à désobéir à Dieu leur père, depuis l’époque. Se mettant sous le joug de cet esprit, ils ont adopté un nouveau père au nom du diable ; parce que lorsque vous écoutez la parole de satan, l’Eternel s’éloigne de toi, à partir de ce moment là, vous perdez sa bénédiction, la protection qu’il vous accordait jusqu’à présent et le pouvoir qu’il a placé en vous. De nos jours, il en est de même. C’est pourquoi la femme doit éviter de prendre les devants avec les tiers ; encore plus elle devrait éviter de répondre aux sollicitations de certains individus en l’absence de son mari.

En l’absence de son mari, la femme ne doit pas prendre d’initiatives, elle doit toujours attendre qu’il soit présent avant de faire quoi que ce soit. Qui plus est, elle doit en outre consulter son mari sur chaque point de décision engageant le foyer, dans le souci de ne pas tomber dans une erreur semblable à celle commise par Ève. Parce qu’elle a devancé Adam son époux, cette imprudence a entraîné Eve dans le piège que le diable, masqué en serpent, lui avait tendu. Confondant vitesse et précipitation, l’imprudence de la femme a été le point de départ de l’insoumission et de l'adultère, qui déstabilisent les foyers depuis toujours.

La désobéissance ouvre en effet la porte à celuma, nous l’avons vécu dans le foyer d’Adam et Eve, le premier foyer de toute l’humanité. Dans ce foyer coulait la bénédiction, entre l’homme et la femme l’entente était parfaite. Ici, l’homme accordait toute l’affection à sa femme, sans oublier qu’il veillait à sa sécurité, à faire en sorte que son bonheur soit préservé, il devait la protéger. Mais il s’est avéré qu’avec celuma dans le foyer, l’homme s’écarte du rôle de protecteur qui lui est incombe, pour abandonner sa femme aux démons. Lorsque la femme se rapproche des beaux frères, de sa belle mère, le démon celuma monte en puissance dans un tel foyer, cette famille s’expose à une destruction inéluctable. De même, les enfants à naître hériteront également des mêmes problèmes spirituels, puisqu’ils sont nés comme toi et moi, après le péché d’Adam et Eve. 

 

Cet héritage de malédiction, légué depuis longtemps par Adam et Eve, est à l’origine de tous les malheurs que le monde subit aujourd’hui. Dans 1 Pierre 1 : 18 il est écrit « sachant que ce n’est pas par des choses périssables, par de l’argent ou de l’or, que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez héritée de vos pères ». Chaque personne qui arrive au monde, y vient avec son patrimoine spirituel, c’est pour cela que Dieu exige la nouvelle naissance, pour se dédouaner des malédictions qui de générations en générations se transmettent.

Résolument donc, une femme mariée devrait s’interdire toute relation avec qui que ce soit, ou répondre à une sollicitation, encore moins adresser la parole à un inconnu. Car, en tout état de cause, il n’est pas possible de maîtriser les intentions d’un inconnu encore moins les intérêts qu’il vise à travers un lien qui se crée avec une femme sans au préalable avoir requis le consentement de son époux. Il faut retenir qu’en de pareilles circonstances, à l’insu de l’époux, ce n’est autre chose que le point de départ d’une relation risquée.

Citons quelques exemples : certaines femmes, à l’insu de leur époux, ont pour habitude d’échanger des causeries de quartier avec le voisinage. Il arrive alors que ces propos reviennent ensuite dans les oreilles de l’époux, pervertis par la jalousie qui très souvent anime ces mêmes voisins, alors que le mari ignore tout de leur vie. Cependant, toi la  femme en son absence, tu exposes la vôtre. Une telle attitude n’est pas recommandable. C’est par de tels agissements, que tu invites satan dans ta vie, comme Eve l'avait fait en l’absence d’Adam.

Peu importe l’endroit où Adam était parti. D’après les faits relatés dans la Bible, il faut retenir que le diable a attendu que Eve soit toute seule pour s’approcher d’elle. Il y a lieu de supposer que si Adam était présent, le diable n’aurait pas pu exécuter son sombre projet. Le sens des responsabilités d’Adam, assurément allait jouer sur sa méfiance et l’amener à déceler que ce n'est plus le serpent en tant qu'animal qui parlait, mais plutôt une entité dotée d’un pouvoir qui s’était incarnée en lui. En effet, il s’agit d’un esprit rusé à souhait qui avait pris forme dans le corps du reptile pour s'adresser à Eve, au demeurant sans discernement ni connaissances nécessaires en la matière.

C’est en effet à Adam, l’homme, que Dieu avait donné des ordonnances non à Eve, la femme. Notez bien que c'est l’homme depuis le jardin d’Eden qui a donné les noms aux animaux que Dieu avait pourtant crée : « L’Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme.  Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs … » Genèse 1 : 19-20.

A chaque fois que le Créateur s'approchait d’un animal, Adam lui trouvait un nom. Il avait donc une parfaite connaissance du comportement et du langage des animaux.

Ce qui n’était pas le cas d’Eve.

Adam savait que les bêtes étaient soumises et ne pouvaient pas contredire la parole de Dieu. Le diable a profité de l’éloignement d’Adam pour parvenir à ses sombres desseins. Il savait que par amour de sa conjointe, l'homme n’a aucune méfiance vis-à-vis d’elle, il en a profité pour provoquer leur chute. Pour le diable, quitter la position de dominé pour celle de dominant, tel était l’objectif à atteindre. Notons que la femme et l'homme selon le pouvoir reçu de l’Eternel étaient dominants jusqu’ici selon Genèse 1 : 27-28 « Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme. Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre ».

Les femmes dans leur foyer doivent éviter de jouer un rôle semblable à celui d’Ève. Elles ne doivent pas nouer des contacts avec des gens que le mari ignore. Un comportement à hauts risques, car elles ne connaissent pas les plans que nourrissent de telles individus contre leur ménage.  Elles ne doivent non plus tisser des liens avec de supposés amis, cousins ou frères de leur mari ; encore moins permettre que ceux-ci puissent rentrer en contact de quelque manière que ce soit avec elles et à l’insu de leur époux. Il est reconnu que de tels contacts sont suspects. Car la femme appartient à un seul homme et vice – versa. Genèse 2 :24 « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair ».

De nos jours d’autres agissements portent les germes anxiogènes susceptibles de déstabiliser un foyer. Lorsqu’une femme entretient des relations coupables avec l’ami intime, le frère, le cousin ou le parent de son mari, il s’agit en réalité d’une forme de sorcellerie. Chaque femme doit éviter de tels agissements dans sa vie de couple, afin de ne pas tomber entre les mains du diable et ses démons.

LA PAROLE DE DIEU : SOCLE DU MARIAGE

Le couple doit absolument écouter et mettre en pratique la parole de Dieu. Les instructions qui lui sont données par les hommes de Dieu, sont  inspirées par le Saint Esprit car, ces derniers parlent avec la bouche de l'Eternel. La Bible reconnaît le statut de sexe faible de la femme, puisqu’elle est sous la protection de l'homme à qui la responsabilité de la sécurité de la famille incombe. Les attaques physiques et spirituelles qui viendront de l'extérieur, sont du ressort de l’homme qui doit les affronter en priorité. En outre, en intégrant le fait que la foi de l’homme soit parfois plus élevée que celle de la femme, il faut reconnaître que c’est pourquoi la protection de Dieu passe toujours par l’homme en sa qualité de chef de famille : « Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur » Ephésiens 5 :22.

Il faut retenir que l'amour que tout homme doit manifester véritablement est celui qu’il faut réserver à Dieu, qui consiste à lui offrir son corps comme un sacrifice. Il est écrit dans Romains 12 : 1 «Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable ». Dès l’instant où la femme désobéit à son mari, elle se positionne hors de la sécurité du parapluie spirituel de Dieu qui agit en Jésus – Christ.  Alors que Dieu nous exhorte à offrir nos corps en sacrifice, il arrive malheureusement que la femme s’offre à quelqu’un d’autre que son mari. Offrir ici, n'a rien à voir avec le sexe, il faut donner une connotation spirituelle à l’acte. Cela veut tout simplement dire que la femme doit se soumettre à son mari, l’écouter et surtout mettre en application les conseils qu’il lui prodigue.

LES MARIES DOIVENT FORMER UNE SEULE ET MEME CHAIRE

En toutes circonstances, le couple doit rester uni c'est-à-dire former un socle inattaquable. De même, les époux devraient d’avantage être à l’écoute du conjoint que des parents. Il arrive parfois que l’un des conjoints soit plus à l’aise avec sa maman, son père, ses frères, ses sœurs, une manière de faire qu’il faut dénoncer, parce qu’elle s’assimile en réalité à de la sorcellerie. Genèse 2:24 dit clairement ceci : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair ». Ce qui revient à dire que l'homme doit se séparer de son frère et de sa sœur, de son père et de sa mère, pour se consacrer à son épouse. La séparation dont on parle ici, en ce qui concerne ta famille n’est pas absolue, en réalité ce qui faut avoir à l’esprit c’est que les conjoints doivent rester très proches. Il est donc important que la femme se préoccupe du climat de confiance qui doit régner dans le foyer. Notons en passant, que si le mari constate que la femme est plus attachée à sa famille, il en déduira

que celle-ci n’est là que pour l'exploiter. Pour l'évolution du foyer, seul l’intérêt du couple doit dominer sur celui de la famille. Toute femme doit comprendre qu’en épousant un homme, celui-ci devient la plaque tournante de sa vie. La seule personne qui joue le rôle de ta mère, de ton père, de  tes frère et sœurs, c'est ton mari et personne d’autre.

LA COMMUNICATION ET LA VERITE DANS LE MARIAGE

Nombreuses sont les femmes qui n’ont pas l’habitude de se confier à leur mari ; il y en a aussi qui mènent une double vie. Pourtant au Cameroun par exemple, il existe un régime matrimonial dit de la communauté des biens, ce qui signifie que l’homme et la femme mettent en commun leurs revenus et leurs. Or, dans certains foyers aujourd’hui s’il arrive que la femme soit chef d’entreprise, nombreuses sont celles qui maintiennent leur époux dans l’ignorance des revenus qu’elles engrangent. Un tel foyer n’est pas guidé par le Saint Esprit, plutôt les abeilles qui planent autour finiront un jour par piquer les protagonistes.

Il est à noter que lorsque je parle d’abeilles, c’est pour faire allusion aux démons, à l’instar de celuma et autres.

En outre, de tels couples au lieu de bâtir sur le rocher le font plutôt sur du sable ; ce couple sans surprise connaîtra résolument l’effondrement qu’il mérite. La solidité d’un ménage dépend des fondations utilisées, pour éviter tôt ou tard qu’il ne s’écroule, celui-ci doit être fondé sur l’amour et rien d’autre.

Une forme de sincérité doit rester de mise dans le couple. Car les mariages arrangés viennent de celuma. Les interférences dans les foyers ne doivent pas être de mise, c’est une forme d’oppression qui mène toujours le couple à sa perte. S’il faut se marier pour un intérêt quelconque ou pour telle raison, c’est celuma, l’instigateur des mariages arrangés, qui finit toujours par tirer profit. 

De même, pour les couples qui se forment quand c’est la famille ou un ami qui arrange la rencontre, ce mariage est télécommandé avec des liens établis et dominé par l’esprit celuma. Quand bien même la paix semble régner entre vous et que ce mariage est le fruit d’une négociation entre deux familles, votre union est sous l’influence de la malédiction. De même, pour les mariages qui surviennent avec l’un des conjoints résidant à l’étranger ou où ailleurs, sachez que la base et le fondement de ce mariage se trouvent dans la malédiction.

MARIAGE SANS DOT

Il y a un signe à observer, qui doit te pousser à chercher la délivrance si tu te sens concerné ; est-ce-que que ton mariage a été marqué par la dot ? Peut-être que ton père a sorti cette phrase de sa bouche : «  je donne ma fille gratuitement ». Il faut cependant nuancer avec le fait de donner volontairement la main de sa fille à un homme. C’est à l’image de ce qui est évoqué dans la Bible qui stipule « L’homme donne sa fille en mariage, mais n’oblige pas à sa fille d’épouser qui que ce soit ».

Donc, il faut savoir que ce qui est gratuit n’a pas de valeur. Ce qui a une valeur est estimée, respectée, soignée et protégée ; parce que ce prix sous-entend un coût. Le prix ici n’est pas le montant déboursé pour la dot, mais l’acte posé qui à une valeur spirituelle. Lorsqu’une bouteille d’eau est appelé dot, la valeur de cette bouteille d’eau change puisque le mot dot intègre une valeur spirituelle, en négligeant cette étape un tel mariage en question a pour panier celuma. Quand bien même vous avez l’impression que tout va bien entre vous aujourd’hui, tôt ou tard cette union volera en éclats.

L’AMOUR N’EST PAS CHARNEL

Il faut éviter de poser vos sentiments sur les choses éphémères de ce monde. Le mariage est un sujet qui concerne tout le monde et tout le monde veut se marier. Il en est une chose que de se marier et une autre d’avoir un bon mariage. Tu peux parvenir à te marier, mais quelles sont les fondements de cette union ?  C’est là que se détermine la solidité de ton couple car est ce que ton mariage a été délivré ?  Toi-même avant de te marier, étais-tu déjà délivré ? Dans tous les cas, les couples doivent être affranchis de l’influence héréditaire de celuma, pour se mettre à l’abri de toute possibilité d’agression de sa part.

Lorsque vous vous appuyez sur les apparences, telle que la beauté physique, sachez que l’édifice de votre couple ne tiendra pas longtemps. Le mariage ne devrait pas s’appuyer sur des critères comme la beauté physique car, dans la Bible il est écrit dans 1 Pierre 1 : 24 que «… toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe. L’herbe sèche, et la fleur tombe».  Sur le même thème, le livre d’Esaïe 40 : 8 est encore plus précis: « L’herbe sèche, la fleur tombe; mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement.»

Il faut comprendre ici, que seule la parole de Dieu demeure éternellement alors que le reste auquel nous voulons nous attacher est éphémère. L'amour qui doit se manifester dans votre esprit envers votre conjoint doit dépasser les considérations fragiles de la beauté physique. Je reconnais que  nous avons cinq sens. Mais il ne faudrait  pas que l’amour repose uniquement sur ceux-ci. Le véritable amour ne se limite pas à ces cinq sens. La femme que tu trouves belle aujourd’hui, un jour ne le sera plus. Si vous l’avez épousé pour ses belles formes, sa belle poitrine ou à cause de sa taille de guêpe, les sentiments qui vous animent aujourd’hui un jour disparaîtront.

Sans oublier qu’après deux ou trois accouchements, des rondeurs disgracieuses et des bourrelets vont surgir. Est-ce que l’attrait qui vous a uni résistera au temps ? Au regard des sentiments charnels que tu éprouvais pour l’autre au début, pourras-tu les ressentir après quelques temps rides, quelques accouchements ? Peut être que  tu l’as rencontrée, alors qu'elle se décapait la peau pour te séduire mais demain quand elle aura retrouvé son teint naturel, parce que l'argent se fera rare dans le foyer l'amour disparaîtra. Voilà à quoi se limitent les sentiments charnels, qui n'ont rien à voir avec l'amour véritable.

Il y a les choses que nous oublions et sur lesquelles la Bible nous met en garde : « mon peuple périt faute  de connaissance ». Remarquez ici que le Seigneur s’adresse au peuple et non pas aux païens. L’Eternel n’a pas dit que ce sont les païens qui périssent faute de connaissance, mais il souligne bien mon peuple. Certaines femmes, le jour même du mariage ont les pensées remplies de regrets. Or, c’est à partir de cet instant là, que celuma ouvre leurs yeux : as-tu vu les narines ? Est-ce que tu as remarqué les dents ? Savais-tu qu’il était chauve ? Le démon commence à te montrer les défauts de ton mari, comme si tu n’avais pas pu les identifier pendant les trois ou quatre mois de la période des fiançailles. C’est quelque chose qu’il faut dénoncer, car c’est la une manifestation de celuma, en porte à faux avec la volonté du Saint-Esprit. C’est l’occasion de chercher ta délivrance si tu as de tels symptômes dans ton ménage.

Le véritable amour, qui s’apparente à de la charité selon la Parole de Dieu est évoqué par l’Apôtre Paul dans 1 Corinthiens 13 : 4 - 8 « La charité est patiente, elle est pleine de bonté; la charité n’est point envieuse; la charité ne se vante point, elle ne s’enfle point d’orgueil, elle ne fait rien de malhonnête, elle ne cherche point son intérêt, elle ne s’irrite point, elle ne soupçonne point le mal, elle ne se réjouit point de l’injustice, mais elle se réjouit de la vérité; elle excuse tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout. La charité ne périt jamais ».

         Il y a des conseils que tout ceux qui vivent en ménage ou qui aspirent à ce statut doivent intégrer pour l’équilibre de leur ménage. Vous ne pouvez-pas épouser une femme parce qu’elle affiche de belles mensurations, pour sa silhouette encore moins. Si vous avez aimé votre mari parce qu'il était grand, noir, velu, beau, le choix des critères est vaste. C’est un luxe qui dénote d’une fragilité des sentiments qui vous lient. Au moindre  changement physique, cet amour est condamné à disparaître, avec la tentation manifeste qui s’en suit pour chercher à calmer les ardeurs auprès de quelqu’un d’autre. La Bible fait à ce sujet une cinglante mise en garde dans 1 Corinthiens 13 : 1 « Quand je parlerai des langues des hommes et des anges, si je n'ai pas l'amour, je suis un airain qui résonne ou une cymbale qui retentit ».

Ce verset nous rapporte une histoire d'amour que l’on pourrait assimiler à celle qui inspire de nombreux musiciens, que non !  La Bible dit : « Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien ». 1 Corinthiens 13 : 3

LA PATIENCE DANS LE FOYER

Je me rappelle que c'est Dieu qui parle dans le livre de 1 Corinthiens 13 : 4 « L’amour est patient ». Cela veut dire que l’épouse doit être pétrie de patience, au lieu de ramasser ses bagages pour s’en aller à la moindre saute d’humeur. Il y a des femmes qui permanemment sont sur le qui-vive dans leur foyer, prêtes à claquer la porte au moindre rictus ou mouvement de narines du mari.

Permettez-moi de répéter, le mari et la femme doivent être patients. Si l’un des conjoints n’est pas patient, il ne lui sera pas possible de conserver son foyer. En effet, la patience joue un rôle très important dans le mariage.

Peut être que l’un des conjoint est un bavard effréné, mange beaucoup ou ronfle dans son sommeil la nuit. Si l’un des conjoints prie pour l’autre, les ronflements un jour pourront disparaître. Par contre, si la solution au problème passe par un quelconque traitement, celui qui prie doit faire preuve de patience en se confiant à la puissance du Saint-Esprit qui transforme tout ce qu’il touche. La Bible précise que : « Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte » Hébreux 4 : 13

Dans un couple, chaque conjoint doit comprendre qu’il a des comptes à rendre à Dieu,  s’il  aime l’autre  sincèrement. La femme doit rendre compte  à son mari  tous les jours. Il en est de même du  mari vis-à-vis de sa femme.

Il y a des femmes et des hommes, qui malgré leur extrême jalousie s’appuient sur le fait que leur conjoint a la crainte de Dieu et ne se font aucun souci nonobstant l’éloignement ou la séparation. Donc on démontre aussi sa patience dans ce sens. Par ailleurs quelque soit les informations sur le comportement du conjoint en question, on reste en prière en se disant : «  Seigneur tu es le Seul qui peut changer le caractère de mon mari ou de ma femme ». C’est en ce moment là qu’intervient la patience car sans elle, le compte à rebours de la séparation des conjoints s’active. Je saisie l’occasion de souligner que le conjoint idéal n’est pas de ce monde, une certitude attestée par l’apôtre Jean qui dit : « si nous disons que nous n’avons pas de péchés, nous nous séduisons nous même et la vérité n’est point en nous » 1 Jean 1 : 8.

Quand tu découvres le péché de ton mari, c’est l’occasion pour toi de le quitter ; mais alors est-ce que l’homme que tu rencontreras prochainement sera un saint, totalement exempt de péchés ? Il y a  malheureusement aussi des femmes nées de nouveau, qui commettent ce genre d’erreurs. Elles peuvent être femmes des pasteurs ou celles de chrétiens nés de nouveau. Il faut intégrer le fait que les problèmes, dans un ménage, existeront toujours. Le texte de l’Apôtre Jean cité plus haut dit que personne n’est sans péché. Cela veut dire que même l’auteur de ce livre Jean lui-même, n’était pas exempt d’une condamnation de sa femme. Pourtant cette dernière n’a pas eu à le faire puisqu’elle a passé le temps à le couvrir. Seul Dieu ne pêche pas. En outre être un enfant de Dieu ou un homme de Dieu ne dédouane aucun être humain de quelques faiblesses ou de quelques erreurs que ce soit. Mais c’est dans la patience que ces erreurs doivent être gérées. Dans un ménage, le conjoint doit préserver les secrets de son foyer. La Bible dit dans Mattieu 10 : 36 que « l’homme aura pour ennemi les gens de sa maison ».

         C’est une  très grande erreur, que de faire assoir les membres de sa famille pour débattre des problèmes du couple. En agissant ainsi, tu ne sais pas qui est sorcier au sein de la famille et souhaite véritablement la destruction de ton foyer. La Bible dit que là où il y a les querelles, c’est le diable qui est au contrôle ; et quand il est dans ton foyer, les disputes et les mésententes entre mari et femme sont récurrentes. La Bible nous met en garde à ce propos dans 1 Pierre 5 : 8 « Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera ».

Beaucoup d’hommes et de femmes ont effectivement perdu la vie suite aux disputes avec les membres de leur famille. Ils se sont arrangés à mettre face à face les deux belles-familles et l’affrontement qui a suivi a engendré mort d’homme. Ne commettez jamais ce genre d’erreur, tout a pour origine le spirituel, aussi toute problème devrait pouvoir se solutionner de façon spirituelle.

Si ton mari reste attentionné et aimant, pourvoit à tes besoins et te désire comme au premier jour, cela signifie qu’il a été délivré de ce démon. Par  contre, si l’un des conjoints a du mal, à avoir des rapports sexuels, s’il ne subvient plus aux besoins de l’autre, lorsque les sentiments s’estompent, ceci indique clairement que celuma s’est installé dans ce foyer et excite sa victime à tourner ailleurs, afin que ce foyer soit livré à la destruction.

LE COMBAT SPIRITUEL DANS LE MARIAGE

L’homme ou la femme  qui reçoit le Seigneur doit être dans le combat spirituel permanent. Il ne doit pas passer son temps à boire. Observez, dans quel état spirituel se trouve le foyer de la plupart des hommes qui vivent dans de telles conditions ! Le lit conjugal est souillé par tous les démons contractés lors des rapports sexuels extra conjugaux. La Bible avertit pourtant dans Hébreux 13 : 4 « Que le mariage soit honoré de tous, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères ». Par conséquent, dans une telle famille la destiné des enfants  sera bloquée et la malédiction va s’y installer.  Les mariés doivent  régler tout problème du foyer par la prière. La femme doit prier pour son mari, et vice-versa. Ils doivent également prier et marcher ensemble.  La Bible dit  dans 1 Corinthiens 7 : 4 - 5 « La femme n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est le mari; et pareillement, le mari n’a pas autorité sur son propre corps, mais c’est la femme. Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que satan ne vous tente par votre incontinence ».

Cependant, à cause de l’influence de celuma, les sentiments  entre l’homme et la femme arrivent à disparaître. Toute femme qui se refuse à son mari, doit comprendre qu’elle a un sérieux problème spirituel. Les  bagarres à 4 heures du matin, suite aux sollicitations insatisfaites de l’homme, arrivent sous l’influence de celuma dont l’objectif est de détruire le foyer en question. Toute femme qui a ce type de problème, doit véritablement chercher  sa délivrance.

Une autre catégorie de  problèmes survient dans le foyer lorsque la femme a une liaison extra conjugale suivie. La femme qui a un amant  pose les jalons de la destruction de son foyer. Il n’est pas normal qu’une femme mariée garde les contacts téléphoniques de ses anciens copains. De tels agissements sont à l’origine du brisement de plusieurs fiançailles. A ce propos, les fiancés qui entretiennent des relations sexuelles avec d’autres personnes exposent leur future union aux démons.

Le combat à mener est de rompre toute relation antérieure dès le début des fiançailles. Il est un engagement personnel avant les critiques  faites à ton ou ta  fiancé (e). Les esprits qui sont en toi peuvent pousser ton futur conjoint à commettre des erreurs qui plus tard, pourront nuire à votre foyer. Soit clair avec Dieu avant d’accuser l’autre d’adultère. La prière et le combat spirituel sont très importants pour les mariés ou futurs mariés.

Je constate fréquemment que des filles libres arrachent les maris des femmes nées de nouveau. Ce qui n’est pas normal à mon avis. Les femmes qui vivent de telles situations ne font pas usage des armes spirituelles pour maintenir leur mari dans le foyer oubliant qu’Ephésiens 6 : 11 - 12 dit : « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes ». Ces femmes ont pensé que le fait d’avoir un mari les dispensait des prières de combat. En effet, après le mariage il faut éviter qu’un relâchement spirituel s’installe. Le couple rentre à la maison et oublie Dieu. On venait à l’Eglise parce qu’on voulait le mariage. Si tel est votre cas, votre mariage sera certainement détruit.

         Je constate également de nos jours une dangereuse erreur. Les mariés mettent beaucoup plus l’accent sur les festivités mondaines et charnelles reléguant au second plan le spirituel. Voyez dans le livre de Jean 2: 1- 11 ,  l’histoire d’un mariage qui avait été préparé sans Jésus « Trois jours après, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là, et Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples. Le vin ayant manqué, la mère de Jésus lui dit: Ils n’ont plus de vin. Jésus lui répondit: femme, qu’y a-t-il entre moi et toi? Mon heure n’est pas encore venue. Sa mère dit aux serviteurs: faites ce qu’il vous dira. Or, il y avait là six vases de pierre, destinés aux purifications des Juifs, et contenant chacun deux ou trois mesures. Jésus leur dit: remplissez d’eau ces vases. Et ils les remplirent jusqu’au bord. Puisez maintenant, leur dit-il, et portez-en à l’ordonnateur du repas. Et ils en portèrent. Quand l’ordonnateur du repas eut goûté l’eau changée en vin, -ne sachant d’où venait ce vin, tandis que les serviteurs, qui avaient puisé l’eau, le savaient bien, -il appela l’époux, et lui dit: tout homme sert d’abord le bon vin, puis le moins bon après qu’on s’est enivré; toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui ».

Selon ce récit, le premier mariage a été préparé sans Jésus mais lors de la célébration au milieu de la nuit, la Bible dit que le vin était finit. C’est Jésus qui apporta la solution au problème parce qu’il était présent. Il est donc nécessaire que la présence de Jésus soit permanente dans votre foyer, sinon celui-ci est exposé à d’énormes problèmes. En ramenant les problèmes dans votre foyer, ceux de vos amis membres qui sont d’une confrérie de sorciers s’en saisiront pour vous envoûter puisque vous n’avez pas Christ.

Afin d’éviter que votre mariage ne tourne court, il est primordial que les mariés et les invités écoutent la parole de Dieu avant la bénédiction nuptiale. C’est Dieu qui bénit le mariage, ce n’est ni la densité du buffet, ni sa qualité, encore moi la quantité des invités à la maison qui vont bénir le mariage. La joie de Dieu est parfaite au ciel lorsqu’on lui accorde la première place dans un mariage, et c’est alors que le reste suit : l’entente, le bonheur, la santé, la prospérité, les enfants…  

DANS LE MARIAGE LE PHYSIQUE DOIT S’ENTRETENIR

Il n’est pas possible d’évoquer les principes qui régissent le mariage, sans parler d’un aspect important que plusieurs personnes négligent malheureusement dans le foyer. En effet, au prétexte de privilégier le spirituel on a tendance à négliger la propreté physique. Si ton conjoint refuse de t’embrasser parce que tu as une mauvaise haleine, cela n’a rien à voir avec le spirituel. Il pourra te trouver insoumis alors que le problème est lié à la négligence de ton corps. La Bible dit dans  Matthieu 6 : 17 « Mais quand tu jeûnes, parfume ta tête et lave ton visage ». Certains  hommes trouvent le moyen de passer des jours entiers sans se laver et trainent de ce fait  des odeurs de bouc sur le lit,  pour indisposer leurs femmes. L’homme comme la femme doivent soigner leur corps pour conserver leur charme auprès de leurs conjoints.

Je n’ai pas dit en parlant de spiritualité que l’aspect extérieur ne compte pas ; il compte parfaitement, parce que nous avons les cinq sens. Quand tu es bien habillé, ton mari est fier et passe son temps à t’admirer et à t’apprécier. C’est pourquoi il faut éviter de l’accueillir à son retour du travail  avec le « Kaba », ou  une large robe sale que tu portes depuis deux jours, parfois avec des yeux qui ont coulé toute la nuit et la bave asséchée aux commissures des lèvres.

Toutes ces choses dégoutantes peuvent amener le conjoint à chercher des solutions de rechange ailleurs. L’homme et la femme doivent tout faire pour entretenir la flamme de l’amour du premier jour. C’est ainsi que celuma va s’éloigner de plus en plus de votre foyer.

En outre, l’apôtre Paul dans le livre de 1 Corinthiens 7 : 5 conseille les mariés en ces termes : « Ne vous privez point l’un de l’autre, si ce n’est d’un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence ». L’homme et la femme ne doivent s’éloigner l’un de l’autre que d’un commun accord, une sécurité lorsqu’ils privilégient Jésus dans leur foyer. Si vous êtes séparés en pensées, restez toujours en contact par les appels téléphoniques, emails et autres.

L’EDUCATION DES ENFANTS INCOMBE AUX PARENT

Les mariés doivent  donner une éducation chrétienne à leurs enfants et prier avec eux tous les jours. Aujourd’hui si nous avons des délinquants dans les familles, c’est parce que les parents ont abandonné leurs enfants à l’Eglise et à l’école.  Il y a des parents qui rentrent tard à la maison remplis de vin. Au sortir du travail, ils ne savent même pas si leurs enfants ont mangé et étudié. Parfois ils ne les voient même pas parce qu’à leur retour les enfants sont déjà couchés. Ceux-ci sont abandonnés à l’employée de maison ou à un proche parent.

Certes la mission de l’Église est d’enseigner le père, la mère et les enfants mais, concernant l’éducation des enfants c’est une tache qui incombe d’abord aux parents. Si aujourd’hui nous avons des enfants qui ne respectent pas leurs ainés, détruisent les édifices publics et privés, insultent les autorités, et les hommes de Dieu, c’est parce que l’éducation de la famille a été réellement laissée à l’abandon.

Aujourd’hui vous connaissez l’homme de Dieu que le Docteur Tsala Essomba est devenu. Savez-vous que dans ma tendre enfance, mes oncles me fouettaient  lorsque je commettais des erreurs, mon père était très intransigeant quand il m’arrivait de manquer de respect à ma grande sœur ou un aîné. De nos jours ce n’est plus le cas dans des familles. Les mariés devraient faire attention, ils ont l’obligation de mettre leurs enfants sur le droit chemin  afin qu’ils ne deviennent plus tard  des délinquants, des casseurs et des irrespectueux qui s’attireront la malédiction divine. Proverbes 22 : 6 dit : « Instruis l’enfant selon la voie qu’il doit suivre; Et quand il sera vieux, il ne s’en détournera pas ». Si vous ne le faites pas, Dieu vous demandera les comptes et le sang de ces enfants criera sur vos têtes parce que vous avez failli à votre devoir. Les parents sont donc les premiers responsables de l’avenir de leurs enfants. Ils doivent les enseigner dès le bas âge dans la famille et le meilleur des enseignements  est biblique.

Aujourd’hui, les camerounais décrient le fait que j’enseigne sur la prière pour les autorités. Cela semble nouveau pour eux parce qu’ils ne l’ont pas appris de leurs parents.  De ce fait, ils critiquent les hommes de Dieu qui enseignent selon les saintes écritures la prière pour les autorités. Ils ne peuvent que penser du mal de ces hommes de Dieu, parce qu’ils sont étrangers à ces recommandations, au-delà du fait que de cette manière, ils vont s’attirer la malédiction dans leur vie.

L’INSTABILITE DANS LE FOYER

L’un des signes qui prouve que celuma est dans votre foyer, c’est l’instabilité que tu peux avoir hérité de celle qui prévalait entre ton père et ta mère. Toi tu feras le discernement aujourd’hui, il est bien dit que tu es marié, mais est – ce – que le foyer de tes parents a connu la stabilité ? Si leur foyer n’a pas connu d’équilibre, sache que toi aussi, tu risques de récolter la même chose, à savoir l’instabilité, parce qu’il y a un lien spirituel conducteur qui surveille ton foyer ce que j’ai appelé les ennemis extérieurs. Notons qu’il peut arriver que ton père et ta mère aient connu une certaine stabilité, mais l’homme ou la femme que tu vas épouser, a peut-être un parent qui n’a pas connu cet équilibre. Pour ceux qui sont habités par les liens du déséquilibre, cette déstabilisation va se manifester dans votre foyer actuel. Alors que de ton côté, il y a  eu la stabilité entre ton père et ta mère, mais ton conjoint n’a pas eut cette chance. 

Pour faire le point de la situation, il est temps pour les uns et les autres de poser la question à ton conjoint ! Est – ce – que tes parents avaient la stabilité dans leur foyer ? Pour que tu sois délivré, il faut commencer à faire ces recherches, parce que lorsque quelqu’un né de nouveau s’approche de toi pour le mariage, ne te précipite pas parce que, tu as hâte de te marier. La première étape consiste avant tout pour toi de  vérifier son identité, c’est ce que nous appelons « l’identité spirituelle », selon la Bible il existe ce qu’on appelle : «  la vaine manière de vivre, que nous avons hérité de nos pères », or c’est un héritage. Avant te marier, tu as un père et une mère, ainsi que l’autre et chacun parmi vous aurait hérité quelque chose de sa famille, c’est peut être la pauvreté, le rejet, le non achèvement et autre…

Avant de se marier, il faut d’abord  examiner le côté matérielle de cette famille. Je ne te demande pas s’il est pauvre, de ne pas l’épouser,  mais il faut exiger la délivrance à cet homme, à cause des liens de pauvreté que cette personne traine derrière elle. Si toute sa famille vit dans ce dénuement, au moment où tu vas l’épouser, cette misère va commencer à se manifester dans ta propre vie, dans votre foyer, étant donné que vous devenez une seule chair selon la Bible qui dit : « L’homme quittera son père et  sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront même chair»,

Les problèmes spirituels de ton conjoint deviendront aussi les tiens, pourtant chacun de vous avait ses problèmes propres avant le mariage, hérités de son passé. Est – ce – que tu as vérifié à quel l’âge le père ou la mère de ton conjoint est mort ? C’est un héritage aussi, car, ce sont des choses à vérifier, mais il nous arrive que nous sommes parfois éblouis  par la beauté, parce que tu l’aimes beaucoup et c’est vraiment la qualité que je chercher, mais il y a une qualité physique et une autre spirituelle. La qualité spirituelle est déterminée par la connaissance, la révélation et aussi par le discernement. Sans la prise en compte de ce genre de paramètre, vous allez épouser n’importe qui ; un peu comme celui qui voit une poubelle bien habillée, parce que vous vous serez attardé au niveau du physique, de l’apparence extérieure.

Le monsieur est élégant, toujours bien mis mais c’est une poubelle ambulante. La femme est belle, gracieuse mais c’est une poubelle sur de belles jambes. Dans les deux cas le volet spirituel a été mis de côté, alors que l’influence négative de la vaine manière de vivre que nous avions héritée de nos pères est manifeste.

En restant soumis à la volonté de Dieu, le démon ne serait jamais parvenu à toucher Adam et Eve. Par ailleurs, à cause de cette désobéissance, la colère de Dieu va condamner l’homme à la souffrance. Mais de nos jours, s’il y a des liens de souffrance qui continuent de se manifester dans la vie de l’homme, Dieu n’y est pour rien. Il est écrit dans la Bible : « que la souffrance est imposée… » En fait cette souffrance que les couples subissent aujourd’hui existe et se manifeste sans aucun lien avec la malédiction d’Adam et Eve. Aujourd’hui ceux qui acceptent le Seigneur, sont délivrés de cette malédiction, qui avait été prononcé par le Seigneur. C’est ce qu’on appelle le « Salut », un mot qui signifie à la fois guérison, prospérité et la protection, des aspects qui s’apparentent effectivement à la délivrance du péché de ce couple. 

Dans le livre de  l’évangile de Jean Dieu déclare « Voici l’Agneau qui ôte le péché du monde ». Remarquez ici, la nature du mot « péché », utilisé au singulier, car il est écrit « le péché » pour évoquer la transgression d’Adam et Eve. Il s’agit donc du péché du monde, qui pèse sur toute l’humanité, à partir des paroles que l’Eternel avait prononcé selon Genèse 3 : 15 - 19  « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. Il dit à la femme: J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi. Il dit à l’homme: Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre au sujet duquel je t’avais donné cet ordre: Tu n’en mangeras point! Le sol sera maudit à cause de toi. C’est à force de peine que tu en tireras ta nourriture tous les jours de ta vie, il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs. C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière ».

Beaucoup de personnes vivent avec cette souffrance dans l’ignorance, et pensent que tout ce qu’elles vivent est normal.  Les symptômes et les signes qui accompagnent la présence de celuma dans la vie d’une femme est cette souffrance, suite aux condamnations prononcées par le Seigneur. Au moment de l’accouchement, certaines femmes connaissent un travail qui parfois dure des jours entiers. C’est un signe, en effet si tu es à ton premier accouchement, et que tu constates ce genre de phénomène, il faut comprendre que celuma est présent dans ta vie.

Un jour ce sera la césarienne, alors que l’Eternel n’a pas prévu qu’on ouvrira le ventre de la femme pour qu’elle puisse mettre au monde. Si tel est le cas, il faut passer à la délivrance, parce que tu risques de subir des césariennes multiples. Il peut aussi arriver que l’accouchement se déroule normalement, mais après d’atroces souffrances, des déchirures et des saignements terribles. Il y a des femmes qui en meurent, vous ne devez pas arriver à cette extrémité car il y a des signes qu’il faut absolument prendre au sérieux à partir du premier accouchement.

En revenant dans l’histoire de Jacob, il faut garder à l’esprit que c’est à cause de la tradition et des liens qu’elle entretien, que la famille de Jacob avait été détruite. Les paroles de malédictions prononcées, forment un obstacle qui t’empêchera de jouir de la bénédiction sur terre. Tu es condamné à une existence difficile, dans la pauvreté, la misère, la solitude, et l’éloignement de ton conjoint.

Le Seigneur n’a pas mis de côté le fait que la femme devait accoucher, même après la malédiction.  Mais alors que tu es marié depuis, tu n’arrive pas à avoir des enfants avec ton conjoint, c’est l’une des manifestations de l’esprit céluma dans ta vie. La science détermine que  deux ans  après le mariage, sans enfant, on peut envisager la stérilité. Malheureusement dans ces cas, il s’agit d’infécondité. C’est premièrement la femme qui très souvent est indexée, l’homme est alors oublié ; pourtant l’homme peut avoir un problème avec sa virilité.

Le démon celuma est trop dangereux dans le foyer. Ce n’est pas pour autant que certaines personnes doivent choisir de rester seules, alors que l’Eternel dit : « il n’est pas bon que l’homme et la femme soient seuls ». Avec des pensées négatives, tu entretiens le rejet du mariage, il te faut la délivrance. Dans le livre de Genèse, il est question pour la femme de retourner ses désirs vers son mari,  compte tenu de ce que selon l’Eternel, le mari doit pourvoir aux besoins de sa femme. Dans un foyer où c’est la femme qui s’occupe des besoins du couple, la présence de celuma n’est plus à demander.

La femme ne doit pas être le patron du foyer. Lorsque c’est la femme qui nourrit l’homme, que le mari se croise les doigts ce n’est plus tout à fait dans le plan de Dieu. Quand l’homme que tous les matins sort prétextant qu’il cherche le travail alors que c’est pour aller jouer au PMUC avec de vieux journaux sous le bras, qu’il se retrouve au premier carrefour du coin pour jouer au damier, que le soir venu, il rentre comme  quelqu’un qui était au boulot, pendant ce temps son épouse souffre, cherchant de  quoi nourrir la famille, c’est de cette manière que celuma agit dans de nombreux foyer.

La parole de Dieu stipule selon Ephésiens 6: 12 « Que vous n’avez pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les esprits dominateurs… ». Mais qu’est – ce – qui te domine aujourd’hui ? Car le Seigneur dit : que tu dois lutter, et pour combattre, il faut avoir la connaissance, et non pas dans l’ignorance selon Osée 4 : 6 « Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance ». Nous ne luttons pas contre des autorités ordinaires, ces autorités sont constituées par une catégorie de démons, qui ont le pouvoir de s’attaquer à des institutions telles que les Chefs de l’Etat, les ministres et autres, à plus forte raison le commun des mortels.

Futurs mariés et mariées, tel est la teneur de l’enseignement que j’ai voulu vous donner au sujet du mariage.

Que Dieu vous bénisse

[1] Celuma : esprit dominateur responsable de la destruction des foyers et de toutes relations avec les tiers.