PRÉDICATIONS

Search Our Site



Certaines personnes sont difficiles à aimer. Elles sont irritantes et épuisantes, et réussissent en quelques minutes à enlever la joie et la paix des chrétiens qui marchent dans la chair. Elles parlent mal, elles font des reproches, elles rappellent les fautes passées, elles se moquent, elles insinuent des choses et elles soupçonnent le mal. Elles ont le don de raviver la chair des chrétiens qui l'avaient pourtant crucifiée.

Vous connaissez peut-être l'une de ces personnes. C'est peut-être votre maman, votre oncle ou votre frère. Parfois le diable agitera cette personne afin de vous faire sortir de vos gonds. Il faut faire attention ! Il ne faut pas agir dans la chair ! Il faut continuer à agir dans l'amour !

5 Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.


Quel encouragement ! Votre maman, votre oncle, votre frère, ou cette personne irritante de votre entourage doit rencontrer votre douceur. Elle doit faire connaissance avec votre douceur. Elle doit la découvrir. Il y a une puissance dans la douceur qui vient de Dieu, une force qui peut parfois fermer la bouche des plus méchants. Avant de donner cet encouragement, Paul écrivait:

4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous.


Il faut avouer que nous n'avons pas envie de nous réjouir devant une personne irritante et qui nous épuise. Nous avons juste envie de lui dire au revoir et de fermer la porte. Mais nous devons supporter et persévérer dans l'amour.

2 en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité,

 

13 Supportez-vous les uns les autres, et, si l'un a sujet de se plaindre de l'autre, pardonnez-vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez-vous aussi.


Ceci est valable, même pour l'incroyant.

 

Pensée du jour extraite du nouveau livre de Jérémy Sourdril.