A Propos

Search Our Site

Qui Sommes-nous ?

Le Village International des Médias est une association qui lutte contre l'immigration clandestine et favorise le développement des communautés locales.

Le Village International des Médias dénonce cette aventure humaine qui quoique exaltante pour l’Homme noir, le broie aussi trop souvent lorsqu’il se retrouve migrant clandestin hors de son pays.

La raison de cet exode massif demeure la situation économique déplorable de leurs pays, le manque des perspectives d'avenir et l'image tronquée de la réalité européenne que donne les africains retournant dans leurs pays. Ainsi la rééducation des masses, le développement économique et la création d'opportunités sociaux-économiques peuvent diminuer sensiblement cet exode vers l'el dorado occidental. 

 Pour VIM, la sensibilisation passe par des actes concrets notamment la mise sur pied des mécanismes permettant de faciliter la vie des jeunes au village. Dans le cas du site pilote de Nkol-Mfié, plus de 3.000 jeunes villageois ont été mobilisés lors des travaux de construction des deux stations de télévision Canal 7 et Canal Vie du village du cinéma. Ces deux chantiers on favorisé le retour de ceux-ci au village ; un retour facilité par la disponibilité de l’électricité de l’eau, du petit commerce ; fruit des apports d’un fils du village, Docteur Tsala Essomba. Petit à petit, la lumière a jailli des quatre coins de cette localité, jadis oubliée changeant les habitudes des uns et des autres : postes téléviseurs congélateurs etc.… ont remplacé les vieilleries de l’époque. Sinistre et désert avant, Nkol-Mfié enregistre chaque jour des visiteurs de haut rang: l’ambassadeur itinérant Roger Milla, le préfet du Département de la Méfou- Akono David Embe, les délégations d’investisseurs suisses, américains et brésiliens pour ne citer que ceux - là. Les emplois issus de cette transformation ont permis à certaines femmes de se lancer dans le petit commerce et ce, à la faveur du développement d’un marché local. Un clin d’œil est ainsi fait à l’état pour faciliter l’écoulement des vivres à travers la construction d’un réseau routier efficient dans cette localité.
VIM tente ainsi un pari qui mérite d’être soutenu pour le bien de la jeunesse locale. C’est cette jeunesse que VIM sort du chômage et éloigne des circuits de l’immigration clandestine.Plus que toute autre chose, ce phénomène met en exergue le chômage. Lorsqu’il crée et implante dans la forêt profonde de Nkol-Mfié arrondissement d’Akono deux stations de télévision, le promoteur du Village International des Médias Dr Tsala Essomba veut couper le mal à la racine et orienter l’effort là où il le faut. Industrie lourde, une chaîne de télévision emploie pas moins de 50 jeunes. Dans une localité où ceux-ci sont malmenés par le chômage, ces initiatives ont été accueillies comme une bouffée d’oxygène par cette couche sociale.
Désormais, celle-ci peut prendre la vie du bon côté. VIM crée les conditions de valorisation de l’être humain. C’est pourquoi, ils sont de plus en plus nombreux ces jeunes filles et jeunes hommes de Nkol-Mfié qui se sentent désormais à l’intérieur de l’ascenseur social de notre pays et partant de là, leur eldorado c’est Nkol-Mfié. Comment pourrait-il en être autrement ? De jour comme de nuit l’électricité est omniprésente, le monde plus proche avec le satellite qui diffuse en longueur de journée les informations d’ici et d’ailleurs. Dans cette effervescence la population de cette localité s’est multipliée à la vitesse grand V suscitant de fait une émulation auprès des autochtones qui, du coup ont décidé de rentrer s’installer au village. C’est au cœur de l’action et des initiatives de développement local que VIM situe sa démarche de lutte contre l’immigration clandestine. Le village pilote Nkol-Mfié hier tenaillé par le chômage des jeunes respire aujourd’hui un souffle nouveau qui parle à toute les communautés locales.